Pas à pas, une 1ère aquarelle. Pas à pas une 2ème aquarelle. Pas à pas une 3ème aquarelle. Pas à pas une 4 ème aquarelle.
Je ne prétends nullement  vous expliquer comment réaliser une aquarelle, mais simplement ma façon de travailler, même si elle n'est pas toujours très académique ...
Cliquer sur les aquarelles pour les agrandir
 

343a.jpg (8750 octets)

           Il y a actuellement beaucoup de bateaux amarrés au vieux quai. J'en dessine rapidement quelques uns, en donnant sur la feuille suffisamment d'importance au ciel, ce qui me permet d'occulter une partie du mur du port qui ne ferait pas très esthétique.

343b.jpg (17018 octets)

Comme à mon habitude, je commence par le ciel. Je prépare un peu de couleur dans une coupelle, du jaune, puis ce même jaune additionné d'un peu d'orange et de nouveau encore ce mélange auquel j'ajoute une pointe de carmin .

Pour le bleu, j'utilise de l'indigo avec aussi une pointe de jaune de cadmium. Avec une éponge j'humidifie jusqu'à saturation la totalité du ciel et j'attends quelques instants avant de placer la couleur jaune orange. Je travaille toujours dans l'eau .  Je commence par le plus clair bien sûr et je rajoute quelques nuages en m'efforçant de conserver toujours le papier suffisamment humide. Je n'utilise pas le bleu pour l'instant, il irait se mêler au jaune sans que je puisse le maîtriser.

                Cette partie étant bien sèche, je mouille de nouveau la totalité du ciel et cette fois je place quelques nuages d'indigo que je peux maintenant modeler à mon aise sur le jaune .Au fur et à mesure que je me rapproche de la ligne d'horizon , j'éclaircis  en épongeant un peu avec un pinceau 

         Pendant que le ciel sèche, je peux toujours m'attaquer à la coque des différents bateaux ….

343c.jpg (30944 octets)

Pour les toits au fond, je fais un peu de mauve en ajoutant un peu de carmin à l'indigo du ciel que j'avais préparé précédemment.

       Je progresse vers le bas de l'aquarelle en peignant le mur de soutènement du port. En procédant ainsi, j'ai la possibilité de poser la main en permanence sur une surface sèche, ce qui facilite le travail .

   Pour le sol, je vais utiliser les mêmes couleurs que pour le ciel. On peut ainsi imaginer que ce dernier se reflète en totalité dans les quelques flaques d'eau qui restent dans le port .

343d.jpg (20723 octets)

          Par contre si j'utilise la même couleur, je vais procéder différemment et la poser sur l'aquarelle sèche, mais dans ce cas attention à conserver la transparence du papier et ne pas faire une gouache.

   Une grande touche d'indigo " sali" que j'humidifie presque immédiatement au dessous comme si je voulais commencer un lavis . A ce stade, j'ai toujours à proximité un buvard; ce dernier va me servir à marquer quelques reflets de bateaux. Avant que le papier ne soit tout à fait sec, j'absorbe un peu de couleurs à l'aplomb des différents bateaux du premier plan .

               Un peu d'ombre à accentuer encore …..Coucher de soleil au vieux quai .