Bienvenue sur le site de Bernard BEAULIEN. Un peu de biographie ...Quelques aquarelles parmi les plus récentes.Les expositions en cours ou passées.

Elaboration d'une aquarelle pas à pas .Quelques articles de presse.Des sites amis, des moteurs de recherche ...Contacter Bernard BEAULIEN .

 

 

 
Attribution d'un Award d'argent en 2007
 

BREIZHOO, les peintres de Bretagne

Installé à Roscoff et passionné par l'aquarelle marine, Bernard Beaulien a fait de cet endroit son thème de prédilection. Du Porsmeur à Sainte-Barbe, en passant par Porsgwenn ou Penn ar Vil, le peintre connaît chaque recoin de la côte. Pourtant le paysage ne cesse de changer. Ainsi, chaque aquarelle lui donne l'occasion de capturer de nouvelles lumières, de nouvelles ambiances.

          Un festival de couleurs que Bernard Beaulien restitue tout en nuances. Le pinceau dans une main, le buvard dans l'autre, il marie l'ocre et le carmin, le bleu de cobalt et l'indigo, le jaune de cadmium et celui de Naples.

          C'est cette maîtrise des tons alliée au sens du détail qui confère à son travail un modelé si reconnaissable. Chaque toile laisse deviner les parfums de la marée, le goût des embruns salés, l'odeur des algues et le temps lourd qui assombrit le ciel avant le prochain grain

 

Le Télégramme de BREST

Autodidacte, maîtrisant la sculpture sur bois,l'artiste se passionne depuis une vingtaine d'années pour l'aquarelle marine. Sa signature est reconnue dans les nombreux salons où il expose régulièrement. Ses sujets sont choisis localement, de la chapelle Ste Barbe à Plouescat. Il saisit dans leurs nuances les plus délicates les effets de la lumière sur le littoral léonard, tout particulièrement à Roscoff où la vie du vieux port s'offre aux éclairages nuancés mais parfois résolument contrastés selon les heures et les saisons.

Observateur attentif de ces instants privilégiés, Bernard Beaulien restitue ces couleurs changeantes des ciels de bord de mer en témoignant aussi de ce qu'elles reflètent l'âme d'un pays tantôt baigné par les flots apaisés, tantôt déchiré par la violence des tempêtes. Et ce sont les mêmes bateaux, très présents au repos dans les criques rocheuses lorsque le mer s'est retirée qui illustrent, voiles gonflées au vent, ce goût de l'aventure que le large inspire aux hommes par bravoure plus que par défi .

R.S